DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La fièvre Ebola ne doit pas faire le pélerinage à la Mecque

Vous lisez:

La fièvre Ebola ne doit pas faire le pélerinage à la Mecque

Taille du texte Aa Aa

Ce dimanche, la Sierra Leone entre dans son troisième et dernier jour de confinement. Interdiction de sortir, pour permettre de mieux contenir la fièvre Ebola, de repérer les malades, et mener, porte à porte, une campagne d’information. Les 30 000 volontaires distribuent aussi du savon, et alertent lorsqu’il y a des morts.

“Selon les rapports que nous recevons,dit Stephen Gaojai, coordinateur, et bien il y a des cas signalés. 22 cas positifs à  Portloko, on a amené ces personnes pour suivre un traitement à l‘école de formation de la police.”

“Les gens coopèrent, on arrive à travailler avec eux, rajoute Ibrahim Rashid Kamara. On va à eux. Ils nous écoutent. On les sensibilise à Ebola et ils nous promettent de mettre nos conseils en pratique.”

La fièvre Ebola inquiète particulièrement l’Arabie Saoudite, qui s’apprête le mois prochain à recevoir trois millions de fidèles pour le pélerinage de la Mecque. Un plan de surveillance est mis en place dans les aéroports, avec le déploiement de 600 médecins, distribution de médicaments et utilisation de caméras thermiques.