DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Climat : Ban ki Moon pousse à l'action


monde

Climat : Ban ki Moon pousse à l'action

Jamais autant de dirigeants mondiaux ne se sont réunis pour parler du changement climatique. La conférence convoquée ce mardi au siège de l’ONU à New York vise à obtenir des engagements en vue de la grande conférence de Paris fin 2015.

Il y a urgence, et la pression monte… Dimanche dernier, les rues du monde entier ont connu une mobilisation sans précédent, à commencer par New York où des milliers de personnes ont manifesté. Parmi eux, le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, qui attend des dirigeants de la planètem “des annonces audacieuses”.

Notre envoyée spéciale, Isabelle Kumar, l’a rencontré. Son message est simple : “Nous devons prendre des mesures maintenant. Sinon, le prix à payer sera plus élevé encore. Nous devons transmettre cette planète terre aux générations futures écologiquement, socialement et économiquement. C’est notre monde et celui des futures générations. Nous avons une responsabilité morale et politique”.

Barack Obama espère aussi galvaniser les énergies et faire oublier le cuisant échec de la conférence de Copenhague il y a 5 ans. Un texte à minima avait été adopté, posant un objectif : limiter à 2 degrés celsius le réchauffement par rapport à l‘ère pré-industrielle.

Un objectif qui sera difficile à atteindre au vu des derniers chiffres. Publié il y a deux jours, le rapport du Global Carbon Project, estime à 2,5 % l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre en 2014, pour atteindre un nouveau record à 37 milliards de tonnes au niveau mondial.

A ce rythme, selon le rapport, l’humanité aura épuisé dans 30 ans son “quota” restant d‘émissions de CO2 pour limiter à 2 degrés le réchauffement planétaire.

“Et signe d’autant plus inquiétant pour l’avenir, les dirigeants de 3 des 4 pays les plus polluants, la Chine, l’Inde et la Russie n’assisteront pas à la conférence sur le climat”, conclut notre ennvoyée spéciale Isabelle Kumar.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La sonde américaine Maven en orbite autour de Mars