DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Espoir de paix au Yémen


Yémen

Espoir de paix au Yémen

Un accord de paix a été signé hier au Yémen après l’avancée spectaculaire des rebelles chiites, dont le groupe Ansaruallah. Les insurgés avaient pris plus tôt divers bâtiments gouvernementaux dont le Parlement, la Banque centrale, ou encore l’Aviation civile. Le texte a été ratifié en présence de l‘émissaire de l’ONU, Jamal Benomar, et du président, Abd Rabbo Mansour Hadi.

“Nous sommes parvenus à cet accord pour mettre fin au bain de sang des Yéménites qui a lieu dans chaque rue. Ce qui arrive ne plait pas à Dieu et son prophète. Nous sommes responsables de notre peuple et nous devons instaurer un cessez-le-feu”, a insisté le chef de l‘État.

L’accord stipule que le président doit s’entourer de conseillers parmi les représentants d’Ansaruallah et du Mouvement sudiste, qui milite pour une autonomie du Sud, un État indépendant jusqu’en 1990.

Depuis jeudi, les combats entre les rebelles chiites d’Ansaruallah et les miliciens islamistes sunnites du parti Al-Islah ont fait des dizaines de morts.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'opposition pakistanaise mobilise ses troupes