DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : des sans-abri s'improvisent guides touristiques

Vous lisez:

Grèce : des sans-abri s'improvisent guides touristiques

Taille du texte Aa Aa

À Athènes, des sans-abri se sont reconvertis en guides touristiques. Depuis samedi, ils font découvrir aux visiteurs, non pas le Parthénon, mais l’envers du décor de la capitale grecque : celui de la pauvreté, de la détresse sociale qui a explosé avec la crise économique.

Christos espère ainsi sensibiliser les touristes sur la situation des plus démunis : ‘‘Si mon expérience incite des gens à aider quelqu’un, si elle les touche, si elle leur donne envie de donner quelque chose, ce sera une grande satisfaction pour moi’‘, explique-t-il.

Labros a lui aussi tenté l’expérience : ‘‘Je suis sans-abri, dit-il. La crise a été comme une claque qui m’a mise à genoux. Mais il fallait que je me batte.’‘

Intitulée les routes de l’invisible, cette visite coûte six euros, dont la moitié revient au guide. “J’ai réalisé que ces personnes avaient beaucoup de capacités et qu’elles pouvaient faire de très bonnes choses si quelqu’un les soutient’‘, dit cette touriste.

Depuis le déclenchement de la crise financière, le nombre de sans-abri en Grèce a augmenté de plus de 25 %.