DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Commission européenne sereine sur sa sécurité


Le bureau de Bruxelles

La Commission européenne sereine sur sa sécurité

Malgré la révélation d’un attentat déjoué, pas de changement notable devant l’immeuble de la Commission européenne ce lundi, si ce n’est un accès un peu plus surveillé. Nous avons demandé à l’expert en sécurité internationale Claude Moniquet en quoi l’institution était une cible potentielle.

“ La Commission européenne est visée comme pourrait l‘être l’Otan, comme pourrait l‘être l’ONU, comme pourrait l‘être l’OCDE – s’ils savaient que l’‘OCDE existe ce dont je doute, nous dit-il. Ce sont des organisations internationales qui sont des alliances de pays en général, en tout cas en ce qui concerne l’Union européenne, ce sont des pays démocratiques et des pays contre lesquels ces islamistes prétendent être en guerre. Donc eux, ils le voient comme étant une espèce de super-coordination pour des croisés contre le monde musulman. Ils se trompent tout à fait mais c’est leur problème. “

Hier la presse néerlandaise a révélé que deux djihadistes avaient été arrêtés à Bruxelles début août, mais les autorités belges ont refusé de confirmer s’ils planifiaient un attentat contre l’exécutif européen.

“ Je pense que si l’Etat Islamique commettait l’erreur stratégique de commettre des attentats en Europe, au contraire il ne pousserait pas ces pays à se retirer mais à amplifier leur participation et sans doute à durcir leur participation dans la coalition “ , conclut Moniquet.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Euro Effie Awards : l'Allemagne récompensée