DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire Ray Rice : place aux excuses

Vous lisez:

Affaire Ray Rice : place aux excuses

Taille du texte Aa Aa

De la mansuétude, des sanctions, et maintenant des excuses : le propriétaire des Ravens de Baltimore, vainqueurs du SuperBowl en 2012, est poussé au mea-culpa pour sa gestion de l’affaire Ray Rice.

Steve Bisciotti n’avait suspendu son running-back que pour deux matches avant que soit diffusée la vidéo le montrant en train de frapper celle qui est devenue sa femme.

Steve Bisciotti : “Je n’ai pas d’excuse. J’aurais dû demander à voir cette vidéo, mais je n‘étais pas assez concerné pour l’exiger; en fait, cela ne m’a jamais traversé l’esprit”.

Ray Rice, qui avait donc frappé sa petite amie dans un casino d’Atlantic City en février dernier, a finalement été licencié par Baltimore et suspendu à vie.

Autre star de la NFL, le championnat de football américain, Adrian Peterson, des Minnesota Vikings, a lui été inculpé pour mauvais traitements infligés à son fils.