DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le mouvement social à Air France se radicalise

Vous lisez:

Le mouvement social à Air France se radicalise

Taille du texte Aa Aa

Le syndicat de pilotes majoritaire chez Air France rejette l’ultime proposition de la direction pour mettre fin au mouvement social. La grève, qui dure depuis huit jours, est prolongée jusqu‘à vendredi.

Le PDG du groupe Air France KLM, Alexandre de Juniac, proposait de geler jusqu‘à la fin de l’année le projet de création de nouvelles bases Transavia en Europe, tout en accélérant son développement en France. Un projet qu’il envisage à présent d’abandonner.

“Air France était en train de sortir la tête de l’eau et, en quelques jours, on vient annihiler ces efforts. Oui, je dois dire que c’est vraiment triste. C’est vraiment triste, c’est vraiment dommage, et aucune compagnie aérienne n’est immortelle, y compris Air France”, déclarait hier Alexandre de Juniac lors d’une intervention sur le plateau du 20h de France 2.

Les syndicats craignent que l’essor de Transavia en Europe, avec des pilotes sous contrats locaux, ne se fasse “aux dépens” des salariés français du groupe. Ils réclament un contrat unique pour les pilotes, inconcevable pour la direction.

Quant aux vols de la compagnie, seuls 48 % d’entre eux devraient être assurés aujourd’hui.