DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Photokina : les smartphones ont le beau rôle

Vous lisez:

Photokina : les smartphones ont le beau rôle

Taille du texte Aa Aa

Alors que la photo célèbre cette année ses 175 ans cette vieille et belle dame n’en finit pas de rajeunir et d‘évoluer. Pour découvrir tous ces changements il suffisait de parcourir les travées du Photokina la grande foire de la photo qui se tient tous les deux ans à Cologne en Allemagne.

Avec un marché de l’appareil photo lui même en pleine perte de vitesse, ce sont les smartphones qui ont le beau rôle en ce moment. Ils présentent en effet l’avantage déterminant d‘être toujours à portée de main. Et si la qualité était loin d‘être au rendez vous au début ce n’est plus le cas maintenant. De plus les défauts structurels ont été gommés par l’arrivée de nombreux accessoires qui transforment le téléphone en véritable appareil. Et si ça ne marche toujours pas, les applications peuvent prendre le relai.

Hans Hartman, Suite 48 Analytics :
« La bonne chose c’est qu’on a des applications très innovantes qui sortent et qui touchent différents secteurs. On a les applications appareils photos qui vous aident à prendre de meilleures photos, celles qui permettent de traiter les photos, de faire des collages, on peut mélanger tout ça. »

Canon a présenté sa nouvelle version du 7D (déjà sorti il y a cinq ans) estampillé désormais logo Mark II.

Faire la mise au point après la prise de vue, choisir sa profondeur de champ c’est ce que peut faire cet appareil plénoptique l’Illum présenté par Lytro.

Jason Rosenthal, PDG de Lytro : « Dans le champ de lumière d’un appareil photo on peut capturer toutes les informations directionnelles sur la façon dont arrivent tous les rayons de lumière dans l’ensemble de la scène. Et quand on dispose de toutes ces informations et qu’on les mélange avec de puissants algorithmes, on peut alors faire toutes ces choses étonnantes. »

Caméras embarqués, drones et autres gopro ont eu la part belle sur ce salon. De fait la concurrence fait rage sur un segment où beaucoup de monde veut se faire une place au soleil.

L’avenir ou plutôt le présent passe par l’ultra portable et l’interconnecté. Autrement dit vous faite une image et elle est instantanément sur les réseaux.

Christian Müller-Rieker, co-organisateur de Photokina : « On a des produits portables qui permettent une communication permanente d’images comme par exemple les smartglass et les smartwatch… Et ça évolue toujours, mais l’idée de base derrière tout ça c’est qu’on peut en permanence communiquer avec des images. Que ce soit des photos ou des vidéos c’est une interface permanente.

Enfin, dans les rayons des imprimantes il y en avait pour tous les goûts, toutes les tailles jusqu‘à pouvoir imprimer ses propres rideaux…

On pouvait même créer son propre album qui comprend des photos bien sûr mais aussi des vidéos…

Jusqu‘à son propre papier peint que l’on peut désormais produire à partir de ses images.