DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Premiers raids contre l'État islamique en Syrie


Etats-Unis

Premiers raids contre l'État islamique en Syrie

Les États-Unis et des pays partenaires ont commencé à bombarder cette nuit des positions du groupe djihadiste, dont Raqqa le siège supposé du Califat prôné par les radicaux.

Avions de chasse, bombardiers, et des missiles Tomahawk d’attaque au sol, sont mobilisés selon le porte-parole du Département américain de la Défense.

Barack Obama avait annoncé il y a deux semaines d‘éventuelles frappes sur le territoire syrien, alors qu’il dévoilait son plan de lutte contre le groupe islamiste qui a décapité deux journalistes Américains.

Il y a un an jour pour jour, les occidentaux menaçaient d’avoir recours à une résolution de l’ONU pour intervenir en Syrie.
Bachar al-Assad déclarait alors : “les trois capitales [française, américaine et britannique] cherchent à se draper dans les habits du vainqueur dans une guerre contre la Syrie, leur ennemi imaginaire”.

Quelques jours avant, son ministre des affaires étrangères, Fayçal al-Maqdad prévenait) : “Nous n’allons pas rester les bras croisés, à regarder les Américains et leurs alliés opérer dans la zone.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Turquie prise en étau