DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"All by my side" biopic sur Jimi Hendrix

Vous lisez:

"All by my side" biopic sur Jimi Hendrix

Taille du texte Aa Aa

Au rayon biopic après James Brown nous avons Jimi Hendrix ressuscité par John Ridley le réalisateur de 12 years a slave.

Le film ne porte que sur les années 1966 et 67. Celle où le guitariste impose son génie.

Et c’est André Benjamin, alias André 3000 qui se glisse dans la peau de Jimi.

Andre Benjamin : “Hendrix ne voulait même pas vraiment chanter. Il ne voulait pas être le leader du groupe, il n’aimait pas sa voix. Donc ce que l’on voit dans le film c’est une personne, un humain qui grandit à partir de ce guitariste de génie. Et les gens autour de lui, lui donnent cette aide, et lui disent qu’il doit aller plus loin et il devient ainsi le Hendrix que l’on connaît et que l’on aime.”

Petite précision importante, le film ne contient aucun titre de Hendrix car la Experience Hendrix LLC qui gère l’héritage du chanteur disparu en 1970 a refusé toute utilisation de ses titres…

Andre Benjamin : “Mon premier souvenir d’Hendrix remonte à Apocalypse Now, je devais avoir une vingtaine d’années et je regardais Apocalypse Now et il y a une scène d’hélicoptère je crois que c‘était “All Along the Watchtower”. C‘était mon premier Hendrix.”

Le film All by my side fait l’objet d’une sortie limitée aux Etats Unis en Grande Bretagne et aux Pays Bas.