DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le canadien Blackberry - ex-RIM - bouge encore

Vous lisez:

Le canadien Blackberry - ex-RIM - bouge encore

Taille du texte Aa Aa

On dit que c’est le smartphone de la dernière chance pour Blackberry qui vient de lancer son dernier-né : un smartphone aux formes carrées de la taille d’un passeport.
Doté d’un écran de quatre pouces et demi de diagonale, le nouveau Blackberry, appelé “Passport”, offre un clavier physique et tactile à la fois, une sécurisation des données, la plus aboutie qui soit, affirme le groupe canadien et un logiciel de synchronisation.
Le Passport, c’est son nom, sera commercialisé en France à 650 euros sans subvention avec 32 Go de mémoire extensible.
Aujourd’hui les clients du groupe dirigé par John Chen sont surtout des entreprises et des institutions. Ce qui a fait chuter la part de Blackberry sur le marché du smartphone à 0,5% La nomination de John Chen en 2013 avait été interprétée comme un choix stratégique en faveur des logiciels et de la cybersécurité. Aujourd’hui le canadien propose un nouveau smartphone avec un large écran adapté selon lui à la consultation et à l‘édition des documents. Blackberry veut se recentrer sur son coeur de métier : les entreprises et les institutions qui ne représentent pas plus de 30% du marché des smartphones.