DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Menaces de l'EI : la France en alerte, les pays à éviter

Vous lisez:

Menaces de l'EI : la France en alerte, les pays à éviter

Taille du texte Aa Aa

Malgré les menaces terroristes, l’enlèvement et l'exécution d'Hervé Gourdel en Algérie et les ratés qui ont permis à trois jihadistes présumés d‘échapper un temps aux autorités à leur retour de Turquie, la France se dit prête à faire face. Elle va continuer d’intervenir en Irak, assure le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

“Nous avons été appelés par les autorités irakiennes en appui aérien à leurs actions militaires au sol menées par les forces irakiennes et les forces du Kurdistan (…) et nous continuerons les frappes dans les jours qui viennent, bien évidemment.”

Le plan vigipirate a été renforcé sur le territoire et le Quai d’Orsay a appelé à la plus grande vigilance dans une vingtaine de pays, déconseillant carrément de se rendre dans une vingtaine d’autres.

Sur le site du ministère des Affaires étrangères sont listés, minutes par minutes, les dernières alertes, dans une mise en page un brin anxiogène.

Un compte Twitter relaie les alertes du Quai d'Orsay

Un compte Twitter a aussi été créé pour diffuser en temps réel les messages du ministère concernant la sécurité des Français à l‘étranger:

Mais la tâche peut s’avérer compliquée. Exemple en Tunisie où vivent environ 30 000 Français dont 66 % avec la double nationalité.
Ils ont tous reçu un message de ce type :

“L’ambassade appelle à la plus grande prudence et à une vigilance renforcée”.

Plus de 3 500 enfants français sont scolarisés à Bizerte, Tunis, Sousse et Nabeul. Et pendant l‘été, la Tunisie accueille jusqu‘à 700 000 franco-tunisiens. La vigilance est donc indispensable.

ministère affaires étrangères france carte pays a surveiller