DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie : la Banque mondiale prévoit un avenir sombre pour la croissance

Vous lisez:

Russie : la Banque mondiale prévoit un avenir sombre pour la croissance

Taille du texte Aa Aa

La Russie est menacée de stagnation au cours des deux prochaines années : c’est ce que dit la Banque mondiale dans son rapport de moyen terme sur l’activité économique en Russie.
Dans ce rapport , la Banque mondiale explique que les sanctions américaines et européennes qui touchent Moscou vont restreindre l’accès des entreprises et des banques russes aux capitaux étrangers avec pour conséquence un report ou une révision en baisse des projets d’investissement.
123
Si d’autres sanctions ne sont pas prises contre Moscou, la croissance annuelle russe entre 2014 et 2016 ne dépassera pas 0,5% affirme la Banque mondiale qui juge que le pays ne paie pas seulement le prix de la crise ukrainienne mais aussi celui d’une politique économique hésitante. La précédente prévision de la Banque mondiale anticipait 1,1% de croissance cette année et 1,2% en 2015.
140
La baisse des investissements des entreprises devrait s’aggraver au second semestre 2014 et tout au long de l’année prochaine selon la Banque mondiale. Le rapport souligne encore que le manque persistant de réformes structurelles est un facteur décisif pour les perspectives l‘économie russe. “En Russie, estime la Banque mondiale,
la stabilisation, l‘éducation et la concurrence doivent être les réformes prioritaires de la décennie”.

Pour l’année 2014, la Banque centrale russe anticipe des sorties de capitaux de Russie à hauteur de 120 milliards de dollars. En 2013, ce chiffre était deux fois moins élevés à 63 millliards de dollars.