DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Coup de filet anti-djihadistes en Espagne et au Maroc


Maroc

Coup de filet anti-djihadistes en Espagne et au Maroc

Neuf membres présumés d’une cellule recrutant des djihadistes pour le groupe Etat islamique ont été arrêtés dans l’enclave espagnole de Melilla, au nord du Maroc, et la municipalité marocaine de Nador ce vendredi.

Des arrestations rendues possibles par l’enquête sur des cellules terroristes déjà démantelées en mai 2013 entre le Maroc et l’Espagne. L’un de ses dirigeants, toujours recherché, est un ancien militaire espagnol, spécialiste des explosifs. Il serait engagé en ce moment en Irak ou en Syrie aux côtés des djihadistes.

En août, deux jeunes filles, dont une mineure de 14 ans, candidates présumées au djihad en Irak et en Syrie via le Maroc, avaient été arrêtées en Espagne, terrain de recrutement privilégié des cellules terroristes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les raids aériens contre le pétrole des jihadistes