DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un culte sans Dieu fait des adeptes en Europe


u talk

Un culte sans Dieu fait des adeptes en Europe

Fanny de Paris :
“Depuis sa création en 2013, la Sunday Assembly ou Assemblée du dimanche fait fureur notamment dans les pays anglo-saxons. En Europe continentale, le concept séduit de plus en plus. En quoi consiste cette nouvelle église 100 % laïque ?”

La réponse de Sanderson Jones, co-fondateur de la Sunday Assembly :
“L’Assemblée du dimanche est une congrégation qui célèbre la vie et nous avons une devise géniale : “Vivre mieux, aider souvent, s‘émerveiller plus”. On nous a qualifiés d’“église athée”, mais nous formons une communauté qui intègre tout le monde sans exception.
Des personnes croyantes viennent, mais dans notre Assemblée, nous ne parlons pas de Dieu parce que nous préférons parler des choses dans lesquelles nous croyons et si certains veulent parler de Dieu, il y a d’autres endroits pour cela.
Tout a commencé à Londres avec mon amie Pippa Evans. Aujourd’hui, il y a 28 Assemblées du dimanche à travers le monde et bientôt, 35 de plus dont une à Paris, Berlin, Amsterdam et Bruxelles.
Notre activité consiste à nous réunir pour une célébration dominicale : on y chante aussi de la pop et ensuite, on crée du lien social.
Il y a des gens qui montent un club de philosophie ou qui font du bénévolat dans le quartier.
Aujourd’hui, on passe tellement de temps connectés aux réseaux sociaux qu’on en passe plus assez à être en contact avec des gens en chair et en os. C’est pour cela qu’on veut bâtir une communauté et c’est ce qu’on est en train d’apprendre à faire.”

Si vous voulez vous aussi poser une question dans U talk, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

u talk

Ukraine, Irak : quel rôle pour l'OTAN ?