DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ebola : le Liberia lance un cri d'alarme à l'ONU

Vous lisez:

Ebola : le Liberia lance un cri d'alarme à l'ONU

Taille du texte Aa Aa

La course contre la montre continue pour tenter d’endiguer l‘épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest. Mais les moyens restent insuffisants. Les centres spécialisés manquent de lits face à l’afflux des patients.
Les gouvernements concernés appellent la communauté internationale à en faire plus. Devant l’Assemblée générale des Nations Unies, Augustine Kpehe Ngafuan, le Ministre des Affaires étrangères du Liberia a brossé le sombre portrait de la situation : “Nous avons tous été dépassé par Ebola. Il a couru plus vite que nos efforts collectifs. Malheureusement, alors qu’Ebola a élargi son périmètre mortel, il laisse derrière lui des orphelins traumatisés à travers le pays, parmi eux, un enfant de 10 ans du comté de Lofa, dernier survivant d’une famille de douze personnes”.

Le Liberia est le pays le plus touché avec plus de la moitié des 3 000 morts officiels. La crise n’y est plus seulement sanitaire, les risques d’explosions sociales sont réelles, le chômage progresse à mesure que l‘économie s’enraye.

A lire aussi

Tout ce qu'il faut savoir sur le virus Ebola