DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hong Kong : les manifestants affichent leur détermination


Chine

Hong Kong : les manifestants affichent leur détermination

La mobilisation des manifestants prodémocratie hongkongais reste entière. Après un week-end très tendu, ils préparent une grande journée d’action ce premier octobre, jour de la fête nationale chinoise. Ils dénoncent la mainmise grandissante de Pékin sur les affaires locales et réclament aussi la démission du chef de l’exécutif local Leung Chun-Ying. Ce dernier a lui appellé à la fin immédiate des manifestations. “Les fondateurs d’Occupy Central ont dit à plusieurs reprises que si le mouvement devenait incontrôlable, ils appelleraient à y mettre un terme. Je leur demande maintenant de respecter leur engagement et de mettre immédiatement fin à leur campagne”, a t-il déclaré.

La situation a effectivement dégénéré dimanche, les forces antiémeutes faisant usage de gaz lacrymogène pour déloger les manifestants. Rétrocédé à la Chine en 1997, l’ancienne colonie britannique possède depuis le statut de région administrative spéciale de la Chine et bénéficie en principe d’une large autonomie.

Le Premier ministre britannique David Cameron s’est dit “très préoccupé” et a rappelé à la Chine ses obligations. “Quand nous sommes arrivés à un accord avec la Chine, il y avait des éléments de cet accord qui portaient sur l’importance de donner aux Hongkongais un avenir démocratique dans l’approche intégrant les deux systèmes” chinois et occidental, a t-il souligné.

De son côté, Pékin a renouvelé son “entier” soutien au gouvernement de Hong Kong, dans la gestion des manifestations qualifiées d’activités illégales. Reste à savoir jusqu’où ira ce que l’on surnomme déjà “la Révolution des parapluies”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Interpol s'attaque depuis Singapour à la cybercriminalité