DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Labrinth change d'univers avec son deuxième album 'Take me to the truth'

Vous lisez:

Labrinth change d'univers avec son deuxième album 'Take me to the truth'

Taille du texte Aa Aa

Avec son second album, Timothy McKenzie, alias Labrinth, propose un changement de direction artistique, ou plutôt une évolution à l’image du single ‘Let it be’. “Je viens du gospel, dit-il. C‘était mon background avant même d‘être Mister “Earthquake” et Mister “Pass Out”, alors cet album est, je trouve, plus consistent que le précédent et les gens, quand ils vont écouter “Let it be”, auront une bonne introduction au paysage musical qui les attend dans le reste de l’album.”

L’album s’appelle “Take me to the truth”, en référence à tous les grands noms d’Hollywood qu’il a refusé de faire figurer dans cet opus. “J’ai travaillé avec beaucoup d’auteurs, avec beaucoup d’artistes, mais je trouvais que ces titres n’allaient pas avec l’album. Je sais que beaucoup de gens se disent : ‘Quoi ? Tu veux dire que ces artistes sont nuls ?’ Mais non, pas du tout. C’est juste que je vais dans une direction avec cet album et que certains titres que nous avons écrits avaient une certaine vibe qui n’allait pas avec ce que je voulais , alors…”

Labrinth aimerait étoffer sa carrière du côté du cinéma. Pas en tant qu’acteur, mais en tant qu’auteur de bande original. Et de confier qu’il rêverait de signer le titre phare du prochain James Bond, dont a sortie est prévue en octobre 2015. “Je veux vraiment faire des bandes originales pour des films, c’est une expérience vraiment sympa, parce que le cinéma est un peu plus libre que l’industrie musicale commerciale, qui a ses contraintes. Du genre : ‘on veut que tu fasses un titre pop avec une mélodie catchy, c’est tout pour le moment’. Cela a ses limites alors que dans le cinéma, on peut faire à peu près ce que l’on veut tant que cela fonctionne avec le film. C’est cela qui me plaît.”