DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondial de l'automobile de Paris : petit aperçu

Vous lisez:

Mondial de l'automobile de Paris : petit aperçu

Taille du texte Aa Aa

À l’approche du mondial de l'automobile à Paris, Hi-Tech jette un petit coup d‘œil non-exhaustif à quelques-uns des modèles à venir sur le marché. MINI, par exemple, n’en a plus que le nom avec cette nouvelle cinq portes baptisée sobrement MINI 5. C’est la première fois en 55 ans d’histoire que la marque propose un modèle cinq portes. “La nouvelle MINI cinq portes suscite la controverse tout simplement parce que ce n’est plus une petite voiture alors que beaucoup de fans estiment qu’une MINI doit être une petite voiture. Mais cela permet à la marque d‘étendre son territoire, de s’ouvrir à de nouveaux marchés avec les familles qui s’agrandissent et cela devrait vraiment leur permettre de vendre plus de voitures”, analyse Jim Holder du magazine automobile britannique “What Car”.

Voici la Citroën Divine DS. Les célèbres chevrons ont disparu au profit d’un DS très stylisé apposé sur la calandre, cette dernière affichant elle aussi une allure très futuriste. Parfum de luxe et de sophistication pour un modèle conçu en collaboration notamment avec le joaillier Swarovski et la marque française de broderie Maison Lesage. “La DS essaie de s’approprier l’idée que l’on se fait du luxe tel qu‘établi par les marques allemandes. Elle essaie de le faire dans un style typiquement français. Aussi, on a une interprétation extrêmement sur-stylée, peut-être un peu plus luxueuse que ce à quoi on est habitué, et je trouve qu’un peu de diversité, c’est une bonne chose pour l’industrie”, commente Jim Holder.

Sur le marché des voitures d’entreprises, coût d’assurance et consommation de carburant doivent être extrêmement compétitifs. Jaguar prétend se montrer très convaincant sur ces questions avec son modèle XE. “La Jaguar XE sera je pense le plus gros pari, c’est presque du quitte ou double pour le constructeur, estime Jim Holder. Il s’attaque à la BMW Serie 3 et à la Mercedes Classe C et s’il réussit, il pourrait quasiment doubler ses volumes de ventes.”

Côté concepts-cars, Peugeot espère bien nous vendre du rêve avec cette cinq portes qui répond au nom d’Exalt. Un modèle qualifié de “racé et athlétique”. 1 700 kilos de matières dont un moteur de 50 Kilo-Watts qui ouvre la porte aux modes de propulsion électrique et hybride. “Peugeot a beaucoup à faire pour convaincre les gens qu’il est un véritable concurrent de Volkswagen et pour y parvenir, il faut notamment être présent dans le segment haut de gamme, c’est de toute évidence le cas avec l’Exalt, explique Steve Fowler, du magazine britannique “Auto Express and Car Buyer”. Je doute fortement que quelque chose comme cela soit commercialisé, mais c’est une bonne illustration de la direction que Peugeot souhaite faire prendre à sa marque.”

Le Land Rover Discovery Sport, qui sortira en 2015, aura de la technologie à revendre, avec notamment le système de freinage d’urgence pour aider le conducteur à éviter une collision ou encore le “Head up display”, qui affiche les informations de conduite – comme la vitesse – directement sur le pare-brise. “Le design du Landrover Discovery Sport accroche particulièrement le regard. Ça le rend peut-être un peu moins purement véhicule utilitaire sportif pour lui donner un peu plus de style et un côté haut de gamme”, juge Jim Holder.

Au salon de Détroit, en janvier dernier, Toyota avait exposé sont concept-car sportif FT-1, une propulsion sensée nous éclairer sur l’avenir de la marque japonaise. En novembre 2013 au salon de Tokyo, c’est le JPN Taxi qui avait été mis en avant. À Paris, Toyota va encore tenter de nous en mettre plein les yeux avec le C-HR, un crossover compact hybride basé sur un nouveau langage stylistique inspiré par l’univers du diamant. Tout un programme.