DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Premières frappes britanniques en Irak contre l'organisation Etat islamique


Irak

Premières frappes britanniques en Irak contre l'organisation Etat islamique

Des avions de chasse Tornado ont bombardé des positions jihadistes pour la première fois depuis le feu vert donné vendredi dernier par les députés à une intervention militaire de la Grande-Bretagne et à sa participation à la coalition internationale.

D’après le ministère de la Défense à Londres, “les avions sont partis d’une base située à Chypre avec pour objectif de détruire un poste d’armements lourds qui menaçait les forces kurdes”.

Alors que les Etats-Unis et la France bombardent déjà des positions de l‘État islamique, respectivement depuis août et septembre, Le Premier ministre conservateur David Cameron a demandé et obtenu l’autorisation à la Chambre des Communes. L’opposition travailliste a largement soutenu cette option intervenue après l’assassinat du travailleur humanitaire David Haines et alors que deux autres otages britanniques sont menacés de mort par l’auto-proclamé Etat islamique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Hong Kong : la "révolution des parapluies" tient bon