DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Audition orageuse pour Cañete


Le bureau de Bruxelles

Audition orageuse pour Cañete

Les trois heures d’audition auront été bien longues pour Miguel Arias Cañete. Désigné commissaire européen au climat et à l’Energie, il a à de multiples reprises été interrogé sur ses intérêts dans deux sociétés pétrolières dont il fut le président.

“ J’ai vendu mes actions et mon fils a démissioné du conseil d’administration. Et ni ma femme ni mon fils, ni moi-même n’avons un poste dans cette société ni dans aucune autre société qui y soit liée. Ma famille n’y a aucun intérêt personnel “, a-t-il insisté.

Malgré la pression des eurodéputés, pas un mot en revanche sur son beau-frère qui reste le directeur des deux sociétés. Pour beaucoup, lui confier la politique climatique est trop risqué.

76 eurodéputés ont signé un manifeste réclamant le retrait de Cañete. La plupart sont issus du groupe des verts et de la gauche radicale. Ils demandent au gouvernement espagnol de présenter un nouveau candidat. Et ils ne sont pas les seuls. Avaaz a réuni près de 300.000 signatures en 24 heures contre sa prise de fonction dans la nouvelle Commission européenne en novembre.

“ Les intérêts personnels et financiers de Mr Cañete et de sa famille dans l’industrie du pétrole et son action en faveur des explorations pétrolières en Espagne en tant que ministre de l’Environnement font de lui une personne totalement inadaptée pour ce poste “, assure Luis Morago d’Avaaz.

Il revient aux parlementaires présents à l’audition de dire s’ils estiment Miguel Arias Cañete apte pour le poste. Par le passé, des commissaires désignés ont déjà dû être remplacés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Naufrages en Méditerranée : le commissaire-désigné reste évasif