DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Execution reportée pour une Iranienne qui crie son innocence

Vous lisez:

Execution reportée pour une Iranienne qui crie son innocence

Execution reportée pour une Iranienne qui crie son innocence
Taille du texte Aa Aa

L’exécution de Reyhaneh Jabbari est reportée de dix jours à Téhéran. Cette Iranienne de 26 ans a été condamnée à la pendaison pour le meurtre d’un homme, qui, dit-elle, tentait de la violer.

Selon des militants qui plaident sa cause depuis des années, c’est la campagne de soutien sur Facebook et Twitter qui a retardé son exécution.

Reyhaneh Jabbari a été arrêtée en 2007 pour le meurtre d’un ancien employé des services secrets, et condamnée à mort en 2009. La jeune femme admet avoir poignardé une fois son agresseur présumé, mais assure que quelqu’un d’autre l’a achevé. Selon ses défenseurs, l’enquête a été bâclée.

En 2013, au moins 500 personnes ont été exécutées en Iran, la plupart pour des affaires de drogue.

www.facebook.com/SaveReyhaneh

www.facebook.com/SaveReihaneh

Amnesty International

Human Rights Watch

United Nations