DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Execution reportée pour une Iranienne qui crie son innocence


Iran

Execution reportée pour une Iranienne qui crie son innocence

L’exécution de Reyhaneh Jabbari est reportée de dix jours à Téhéran. Cette Iranienne de 26 ans a été condamnée à la pendaison pour le meurtre d’un homme, qui, dit-elle, tentait de la violer.

Selon des militants qui plaident sa cause depuis des années, c’est la campagne de soutien sur Facebook et Twitter qui a retardé son exécution.

Reyhaneh Jabbari a été arrêtée en 2007 pour le meurtre d’un ancien employé des services secrets, et condamnée à mort en 2009. La jeune femme admet avoir poignardé une fois son agresseur présumé, mais assure que quelqu’un d’autre l’a achevé. Selon ses défenseurs, l’enquête a été bâclée.

En 2013, au moins 500 personnes ont été exécutées en Iran, la plupart pour des affaires de drogue.

www.facebook.com/SaveReyhaneh

www.facebook.com/SaveReihaneh

Amnesty International

Human Rights Watch

United Nations

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Alger dit avoir identifié certains des assassins d'Hervé Gourdel