DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Premier cas d'Ebola aux États-Unis

Vous lisez:

Premier cas d'Ebola aux États-Unis

Taille du texte Aa Aa

De retour d’un voyage au Liberia, le malade n’a consulté un médecin que six jours après son arrivée sur le territoire américain. Un laps de temps qui laisse craindre de nouvelles expositions aux virus. L’adulte en question est actuellement soigné à Dallas, au Texas.

“Je ne doute pas que nous contrôlerons cette importation, ce cas d’Ebola ne s’est pas propagé dans le pays. Il est possible que quelqu’un qui ait été en contact avec cet individu – un membre de la famille ou autre – puisse développer la maladie dans les prochaines semaines. Mais, pour moi il n’y a aucun doute, nous l’arrêterons là”, souligne le Dr. Thomas Frieden, directeur du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Un traitement expérimental pourrait lui être administré selon les autorités américaines qui envisagent d’avoir recours au plasma sanguin d’un autre patient ayant guéri de la maladie.

Le virus a déjà fait plus de 3 000 morts en Afrique de l’Ouest.