DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ebola : des écoliers de Dallas invités à rester chez eux


Etats-Unis

Ebola : des écoliers de Dallas invités à rester chez eux

C’est dans cet hôpital de Dallas que se trouve toujours le patient libérien. Le premier malade dont les symptômes sont apparus sur le sol américain est dans un état “grave mais stationnaire”. Mais les autorités sanitaires s’inquiètent du fait que pendant les quatre jours où il était contagieux sans le savoir, il ait pu contaminer d’autres personnes.

“Chaque hôpital aux Etats-Unis doit se tenir prêt, dit Jennifer Lighter Fisher, pédiatre spécialisée dans les maladies infectieuses. Il est possible que nous faisions face à plus de cas aux Etats-Unis, mais encore une fois il n’y a pas de risque pour le grand public.”

Le virus Ebola ne peut être transmis qu’au contact direct de fluides contaminés, comme le sang ou la salive. Une vingtaine de personnes, dont cinq enfants dans plusieurs écoles, ont été en contact avec le malade.
Les élèves sont invités à rester chez eux.

“J’ai peur et je ne veux pas qu’il reste là, dit une mère, Tonya Griggs. Je préfère l’avoir à la maison plutôt qu‘à l‘école, jusqu‘à ce que tout soit tout contrôle.”
“Je me demandais juste pourquoi ma mère est venue me chercher, rajoute Bobby, huit ans, et quand elle m’a expliqué ca m’a fait peur, alors je suis plutôt content de rentrer.”

Le Libérien aurait contracté le virus Ebola en portant secours à une femme enceinte à Monrovia, qui est morte ensuite. Ebola a fait quelques 3340 morts en Afrique de l’Ouest. S’il n’existe actuellement aucun traitement, un vaccin en cours de développement aux Etats-Unis pourrait être prêt en 2015.

A lire aussi

Tout ce qu'il faut savoir sur le virus Ebola

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Japon: nouvelle suspension des recherches sur les pentes du volcan