DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hong Kong : contre-manifestation pour sauver l'économie

Vous lisez:

Hong Kong : contre-manifestation pour sauver l'économie

Taille du texte Aa Aa

Que va-t-il se passer à Hong Kong, à la fin de l’ultimatum lancé par les manifestants ? Le transport par la police de caisses de balles en caoutchouc fait craindre un épilogue violent. Depuis cinq jours, les manifestants réclament plus de démocratie, en bloquant le centre-ville.
Mais aujourd’hui dans les rues il y avait aussi une contre-manifestation :

“La majorité silencieuse n’est pas morte, dit l’organisatrice Leticia Lee See-Yin, de “Justice of alliance”. Nous voulons soutenir la police parce que nous voyons qu’elle souffre beaucoup ces dernières semaines et ça continue, on ne veut pas que l‘économie de Hong Kong soit détruite par ces gens qui ne nous représentent pas.” L’activité économique est fortement perturbée, les touristes se font rares.
“Quand vous désorganisez la vie des gens, constate une étudiante, vous pouvez vous attendre à une opposition et ici il y a pas mal de gens dérangés parce qu’ils ne soutiennent pas le mouvement.”

Aux leaders étudiants de la “révolution des parapluies” qui exigent la démission du chef de l’exécutif avant minuit, le gouvernement a répondu par la fermeté. Mais le statut particulier de la ville, qui fut britannique pendant un siècle et demi, est une épine dans le pied de la Chine.