DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Roumanie : un gigantesque scandale de corruption implique d'anciens ministres


Roumanie

Roumanie : un gigantesque scandale de corruption implique d'anciens ministres

En Roumanie, le parquet anti-corruption a demandé la levée de l’immunité de neuf ex-ministres et parlementaires impliqués dans un gigantesque scandale. Ces hommes politiques, ainsi que des hommes d’affaires, sont soupçonnés d’avoir reçu des millions d’euros de pots-de-vin de la part de revendeurs de logiciel Microsoft. Ils sont aussi accusés de trafic d’influence, de corruption et de blanchiment.

Le nom de l’actuel chef du gouvernement aurait été évoqué par des témoins. “Les procédures sont appliquées à la lettre”, assure le Premier ministre Victor Ponta qui se défend de toute implication. “Personne n’a refusé de coopérer. Toutes les personnes impliquées auront une chance de se défendre. Leur réputation jusqu‘à présent a toujours été irréprochable, il est donc normal qu’elles puissent donner leur point de vue”.

L’enquête porte sur un système mis en place en 2001 sur des rétrocommissions versées à des membres des gouvernements successifs jusqu’en 2012, ainsi qu‘à des intermédiaires. Les contrats étaient passés avec l‘éducation nationale, et outre Microsoft, le nom de la société Fujitsu Siemens est également cité dans l’enquête. Sur les 54 millions d’euros de contrats passés, au moins 20 millions d’euros auraient été détournés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

GB: Règlement de compte au parti d'extrême-droite BNP