DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une centaine de personnes placées sous surveillance en marge du cas d'Ebola au Texas

Vous lisez:

Une centaine de personnes placées sous surveillance en marge du cas d'Ebola au Texas

Taille du texte Aa Aa

Les autorités sanitaires américaines ont placé sous surveillance plus d’une centaine de personnes qui sont entrées en contact ave Thomas Eric Duncan. Atteint par le virus Ebola, ce Libérien est hospitalisé dans un état grave.
Arrivé le 20 septembre à Dallas Thomas Duncan n’a commencé à se sentir mal que quatre jours plus tard. Quatre jours pendant lesquels il était contagieux, d’où les mesures importantes prises par le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC).

“Monsieur Duncan est la seule personne avec des symptômes et il est l’hôpital, et aucune des personnes qui ont été en contact avec lui quand les symptômes sont apparus ne montre de signe d’une infection par le virus Ebola.”

“Je pense que vous savez maintenant que nous avons une liste d’une centaine de personnes qui ont eu un contact possible ou potentiel. Et nous allons continuer de tracer les ramifications de cette liste”, explique ce spécialiste du CDC.

Le Liberia pour sa part a annoncé son intention de poursuivre Thomas Duncan pour avoir menti au moment de sortir du pays. Il avait notamment affirmé ne pas avoir été en contact avec des malades d’Ebola.
Les autorités sanitaires ont invité les professionnels de la santé à faire preuve de vigilance.
L‘épidémie en Afrique de l’Ouest a fait 3 338 morts depuis le mois de mars.