DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les combattants kurdes appellent à l'aide au nord de la Syrie


Syrie

Les combattants kurdes appellent à l'aide au nord de la Syrie

Ils se sentent pris dans une souricière.
Les combattants kurdes qui défendent désespérément Kobané, ville du nord de la Syrie assiégée depuis deux semaines par les forces de l’organisation Etat islamique, lancent un appel à l’aide.
Les djihadistes sont à moins d’un kilomètre, leurs moyens sont redoutables, et il faut s’attendre à un “massacre” en cas de victoire.

Kobané a été pilonnée par des dizaines d’obus ce vendredi, et jusque-là, les raids de la coalition internationale n’ont pas réussi à entraver la progression des djihadistes.

“Vaincre l’Etat islamique sur un territoire physique, cela suppose une contre-offensive estime le général américain JOhn Allen, à la tête d ela coalition internationale. Nous aiderons à former les forces qui feront partie de cette contre-offensive, et nous aiderons par le biais de la puissance aérienne.”

Si Kobané tombe, le groupe Etat islamique contrôlera une longue bande de territoire frontalière avec la Turquie.
Le Parlement turc a autorisé jeudi soir l’armée à intervenir en Syrie et en Irak, mais Ankara semble exclure pour l’heure une intervention militaire directe.

La Turquie est par ailleurs confrontée à un drame humanitaire : plus de 180 000 habitants de Kobané, sont venus grossir les rangs des réfugiés ayant déjà fui le conflit syrien.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'opéra de Rome, accablé de dettes, licencie son orchestre et son choeur