DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dilma Rousseff pense qu'elle "devra affronter un second tour"


Brésil

Dilma Rousseff pense qu'elle "devra affronter un second tour"

La présidente sortante du Brésil est apparue confiante alors qu’elle venait déposer son bulletin de vote dans l’urne ce dimanche matin à Porto Alegre.

Selon les derniers sondages, Dilma Rousseff devrait sortir largement en tête du premier tour de l‘élection présidentielle mais pense aujourd’hui qu’elle devra “affronter un second tour” de scrutin.

Le candidat social démocrate Aecio Neves devrait lui aussi se qualifier pour le second tour prévu le 26 octobre prochain.

Ce sénateur soutenu par les milieux d’affaires a longtemps été relégué à la troisième place dans les sondages avant de remonter dans les intentions de vote.

A l’inverse, la cote de candidate écologiste Marina Silva, qui fut un temps favorite, s’est effondrée au dernier moment et, sauf surprise, ne devrait pas passer le premier tour.

Le vote est obligatoire au Brésil et dès le matin les électeurs ont pris d’assaut les bureaux de vote, partagés entre les fidèles de la gauche, au pouvoir depuis 12 ans, et les partisans d’une alternance pour relancer l‘économie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Hong Kong : des manifestants se retirent de Mong Kok, d'autres restent