DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hong Kong : des manifestants se retirent de Mong Kok, d'autres restent


Chine

Hong Kong : des manifestants se retirent de Mong Kok, d'autres restent

Rester ou partir ? Quelques heures avant l’expiration d’un ultimatum gouvernemental, la question taraudait ce dimanche des manifestants prodémocratie de Hong Kong qui occupent depuis une semaine le quartier commerçant de Mong Kok. Les dirigeants du mouvement de contestation leur ont demandé de quitter Mongkok et de se regrouper dans un autre quartier à Admiralty. Certains ont préféré rester comme Chan Chak-To, un ingénieur. “Si la police vient évacuer violemment la zone, alors, bien sûr, je partirai, après tout, je suis une personne normale, faible, dit-il en souriant. Mais si elle n’utilise pas la violence, je vais persévérer et respecter le principe de désobéissance civile et assumer la responsabilité pour ce que j’ai fait. Si j’ai enfreint la loi et qu’il m’arrête, j’accepterai cette situation”.

Samedi, des dizaines de milliers de personnes s‘étaient massées à Admiralty, le quartier des ministres. Seuls quelques milliers étaient encore sur place ce dimanche soir. Le chef de l’exécutif local Leung Chun-ying, dont les manifestants réclament la tête, a mis en garde les protestataires contre les conséquences de la poursuite de leur mouvement.


Photo Credit: REUTERS/Carlos Barria

Avec AFP, AP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Jules Bianchi victime d'un terrible accident sur le circuit de Suzuka