DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Ukraine s'attaque à la corruption


Ukraine

L'Ukraine s'attaque à la corruption

Renforcer la lutte contre la corruption, c‘était la mission du Parlement ukrainien ce mardi : cinq lois ont été adoptées en première lecture, sous la pression de l’Occident. Elles obligeront les hauts responsables du gouvernement, de la justice et de la police à déclarer leur patrimoine et celui de leur famille.

Une structure indépendante devra par ailleurs être créée pour enquêter sur la corruption.

“Personne ne donne d’argent à des pays corrompus et les investisseurs ne viennent pas dans des pays corrompus”, a déclaré le Premier ministre Arseni Iatseniouk.

Les Ukrainiens ont renversé en février le président Ianoukovitch, accusé d’avoir volé des dizaines de milliards de dollars, mais depuis la corruption sévit toujours. A leur manière des manifestants montrent leur colère, en lançant des tomates sur les photos des députés qui étaient absents ou qui ont voté contre le texte.

En matière de corruption l’Ukraine est classée à la 144e place mondiale par Transparency international. Pour ce militant de l’ONG, c’est une demi- victoire. Selon Oleksiy Khmara, “les députés ne sont pas prêts à franchir le pas, et vont tenter de modifier le texte de loi pour qu’il soit moins contraignant.”

A l’approche des élections législatives du 26 octobre, les Ukrainiens en tout cas comptent bien se faire entendre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Fort séisme en Chine, quelques victimes