DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Belgique évite une nouvelle crise politique en formant un gouvernement

Vous lisez:

La Belgique évite une nouvelle crise politique en formant un gouvernement

Taille du texte Aa Aa

Les libéraux wallons du Mouvement réformateur et trois partis flamands forment cette coalition inédite. Côté flamand, les nationalistes de la Nouvelle alliance accèdent pour la première fois au pouvoir après avoir remporté les élections du 25 mai.

À 38 ans, le Wallon Charles Michel prend la tête de ce gouvernement. “Nous sommes très satisfaits. C’est important pour notre pays, pour sa stabilité. C’est un accord fort, avec une volonté politique forte d’engager des réformes économiques et sociales. Nous sommes convaincus de devoir créer des emplois dans les années à venir, et nous défendrons des mesures concrètes pour y parvenir.,” a déclaré hier Charles Michel, qui n’est autre que le fils de l’ancien ministre belge Louis Michel.

Les Libéraux wallons, qui n’ont obtenu qu’un quart des voix francophones, décrochent sept ministères, soit autant que l’ensemble des partis flamands. Le gouvernement belge doit compter autant de représentants des trois communautés.