DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La branche somalienne d'Al Qaïda perd son ultime fief

Vous lisez:

La branche somalienne d'Al Qaïda perd son ultime fief

Taille du texte Aa Aa

Les troupes gouvernementales, appuyées par l’Union Africaine, ont repris Barawe. Contrôlée par les shebab depuis 2008, ce port servait au commerce du charbon vers les pays du Golfe Persique. Une importante source de financement des islamistes qui appliquait ici la charia.

“Barawe était devenu un abattoir humain et un centre de recrutement pour Al Qaïda. Les combattants étrangers venaient d’Asie et de pays africains. C’est pourquoi nous remercions l’Union africaine. Aujourd’hui, nous renaissons”, affirme Abdikadir Mohamed Sid, gouverneur de la région.

Cette défaite est un nouveau coup dur pour la guérilla qui veut instaurer un État islamique dans ce pays de la Corne de l’Afrique. Il y a un mois, le chef des shebab est mort dans une attaque américaine de drones. Pour la première fois depuis sa création, en 2006, la milice paraît véritablement affectée.