DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Rio Tinto a reçu une offre de fusion de la part du suisse Glencore


entreprises

Rio Tinto a reçu une offre de fusion de la part du suisse Glencore

Le groupe minier anglo-australien Rio Tinto a rejeté en juillet une offre de fusion avec le géant suisse des matières premières Glencore.
En passant, une fusion Rio Tinto-Glencore aurait donné naissance au numéro un mondial du secteur avec des activités pesant plus de 126 milliards d’euros.
Selon Rio Tinto, deuxième groupe minier mondial, son conseil d’administration a conclu à l’unanimité qu’une fusion avec Glencore ne serait pas dans l’intérêt des actionnaires.
Une fusion avec Rio Tinto aurait permis à Glencore de devenir un producteur majeur de minerai de fer.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Hewlett Packard va se scinder en deux pour séparer le matériel des services