DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'infirmière espagnole peut-être infectée par ses gants

Vous lisez:

L'infirmière espagnole peut-être infectée par ses gants

Taille du texte Aa Aa

Tous les protocoles ont-ils été respectés en Espagne, alors qu’une aide-soignante est infectée par le virus Ebola ? La vidéo dans la chambre du prêtre décédé fin septembre prouve que le personnel était parfaitement équipé. La malade aurait pu être infectée accidentellement au moment de retirer sa tenue.

“Nous avons analysé tout le processus de déshabillage et ce qu’elle a fait quand elle était dans la pièce, explique German Ramirez Olivenza, médecin, et elle m’a dit qu‘à un moment en enlevant ses gants, ils ont pu toucher son visage. On cherche juste à savoir s’il y a eu une erreur dans le processus d’habillement et de déshabillage.”

Les personnels hospitaliers sont inquiets. Ils prévoient de manifester mercredi soir à Madrid pour dénoncer les défaillances de procédure et les restrictions budgétaires qu’ils jugent responsables de la transmission d’Ebola.

“Je pense qu’ils ne font pas les choses comme il faut, dit l’infirmière Jennifer Medina, et cela depuis le début. On a été traité de fous quand on parlait du traitement d’Ebola pour le patient et ils ne se sont pas occupés de la santé du personnel. Ni de la santé publique. Et maintenant, j’espère que cette femme va aller mieux, et j’espère qu’il n’y aura pas d’autres personnes infectées.”

Il n’empêche, alors que l’appartement de l’aide-soignante est désinfecté, au moins 50 personnes sont en observation. Outre la malade, quatre personnes étaient encore hospitalisées par précaution, notamment son mari.