DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Djihadistes : l'Europe cherche la parade


Le bureau de Bruxelles

Djihadistes : l'Europe cherche la parade

Pour prévenir les départs des djihadistes, mais surtout les intercepter à leur retour, il va falloir adapter les règles européennes. Un constat partagé par les ministres de l’Intérieur. L’Allemagne et la France plaident pour un signalement via le système d’information de Schengen, auquel ont accès les polices européennes.

“ Il est probable que nous fassions face à des retours massifs depuis la Syrie et l’Irak, a reconnu le coordinateur européen de la lutte anti-terroriste Gilles de Kerchove. Les frappes aériennes pourraient avoir pour effet d’encourager davantage de retours. Nous devons donc être prêts maintenant à détecter ces retours. “

Au moins 3.000 personnes auraient quitté l’Europe pour le Jihad. Plusieurs ministres se sont aussi dits favorables à un système d’enregistrement des passagers aériens pour mieux les identifier. Mais le dossier est actuellement entre les mains du Parlement européen, très sourcilleux sur les questions de libertés individuelles et donc réticent à créer un tel registre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Alenka Bratusek jette l'éponge