DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ebola : inquiétude aux Etats-Unis


Etats-Unis

Ebola : inquiétude aux Etats-Unis

Les États-Unis sont en alerte au lendemain de la mort du Libérien Thomas Eric Duncan à Dallas, premier cas d’Ebola diagnostiqué sur le sol américain.

La Maison Blanche a ordonné le renfort de contrôle dans les aéroports internationaux de New York, Washington, Chicago, et Atlanta alors qu’un autre texan est hospitalisé.

“Le patient a été dans l’appartement de Thomas Eric Duncan à Dallas. Le policier a été en contact avec des membres de la famille Duncan. Je souligne que, selon nos informations, le patient n’a pas été en contact direct avec M. Duncan, mais avec des membres de sa famille, dans leur appartement”, insiste le responsable de la ville de Frisco, près de Dallas.

Le Libérien venait de rentrer d’Afrique de l’Ouest lorsqu’il a été diagnostiqué à Dallas. D’où l’importance pour les États-Unis, mais aussi pour le Canada voisin, de mettre en place de nouvelles mesures de contrôle des passagers en provenance des pays d’Afrique de l’Ouest où l‘épidémie fait rage.

Les autorités contrôleront notamment la température des passagers en provenance du Liberia, de la Guinée et de la Sierra Leone où près de 4 000 personnes ont été tuées par le virus Ebola.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Quelle stratégie en Syrie ?