DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La vente partielle du concessionnaire espagnol Aena n'attire pas les foules

Vous lisez:

La vente partielle du concessionnaire espagnol Aena n'attire pas les foules

Taille du texte Aa Aa

La cession de 49% du capital de l’espagnol Aena, premier gestionnaire aéroportuaire mondial, s’annonce difficile.
En effet, le groupe espagnol n’a attiré selon la presse espagnole que trois actionnaires de référence potentiels, alors que sept candidats à la privatisation partielle étaient attendus.
Les trois candidats : le concessionnaire espagnol Ferrovial, la holding financière Corporacion Financiera Alba et le fonds de pension Children’s Investment Fund ne pourront détenir plus de 21% du capital d’Aena.
Une autre tranche de 28% du capital sera cédée au cours de l’introduction en bourse prévue au mois de novembre.