DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne : plus dure est la chute

Vous lisez:

Espagne : plus dure est la chute

Taille du texte Aa Aa

Où est passée la Roja qui dominait la planète football avec un titre mondial et deux titres européens entre 2008 et 2012 ?

Gérard Piqué et ses coéquipiers ont perdu sur le score de deux buts à un ce jeudi en Slovaquie pour le compte des éliminatoires de l’Euro-2016.

Diego Costa, six sélections et toujours pas le moindre but à son actif, est le symbole de cette mauvaise passe traversée par l’Espagne, que tient à minimiser Vicente Del Bosque.

Vicente Del Bosque : “Je ne pense pas du tout que nous sommes entrés dans une période de disette. Nous avons toujours la même identité de jeu. Nous avons assez bien joué et contrôlé la partie. Nous devons accepter la défaite, mais nous devrons nous battre pour inverser la tendance lors des matches à venir.”

Vicente Del Bosque maintient sa confiance à son gardien Iker Casillas, critiqué au Real Madrid et encore fautif sur l’ouverture du score slovaque.

Il insiste également sur l’importance du contrôle du ballon et du tiki-taka, cet échange de passes courtes devenu stérile contre des équipes regroupées en défense pour mieux contre-attaquer.

Après le fiasco du Mondial brésilien, les Espagnols, qui joueront dimanche au Luxembourg, cherchent donc un nouveau souffle.