DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le premier ministre grec remporte le vote de confiance du Parlement


Grèce

Le premier ministre grec remporte le vote de confiance du Parlement

Le Parlement grec a voté vendredi la confiance au Premier ministre conservateur Antonis Samaras, sans qu’il parvienne à élargir sa majorité.

D’ici février le premier ministre doit convaincre 25 députés supplémentaires pour un élire un successeur au Président de la République, faute de quoi le parlement devra être dissous.

“Des élections anticipées seraient un désastre et conduirait à une impasse dramatique” a déclaré Antonis Samaras à la tribune de l’Assemblée. “La Grèce est le seul bastion de stabilité dans la région. Quiconque cherche à conduire ce pays vers l’incertain et l’instabilité d’une élection générale anticipée sape les intérêts du pays et sabote ses positions.”

Peu avant le vote des manifestants s‘étaient rassemblés devant le parlement pour réclamer la démission du gouvernement – une demande réitérée par le chef de l’opposition.

Pour notre correspondant, Stamiatis Giannisis, “le véritable défi du premier ministre grec sera en février quand il devra réunir 180 députés pour élire le prochain Président : cela signifie pour lui convaincre au delà de sa majorité conservateurs-socialistes. Si le premier ministre ne convainc pas 25 députés, les Grecs iront aux urnes.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Bosnie : Elections générales sur fond de nationalismes