DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ebola : au Libéria, une grève qui pourrait être dramatique

Vous lisez:

Ebola : au Libéria, une grève qui pourrait être dramatique

Taille du texte Aa Aa

Alors qu’aux Etats-Unis et en Espagne, deux cas de fièvre Ebola attirent toute l’attention, au Libéria, ce sont des milliers de travailleurs du secteur de la santé qui sont exposés tous les jours aux risques d’infection.

Ils ont décidé de se mettre en grève à partir de ce lundi, pour protester contre leurs mauvaises conditions de sécurité.

Un aide-soignant prend sa collègue en exemple :
“regardez-la, elle n’a pas d’oxygène, pas moyen de respirer, rien du tout” !

La fièvre Ebola a tué plus de 2.300 personnes au Libéria et le secteur hospitalier a rapidement été submergé par le nombre de malades.

Ce médecin avertit sur les conséquences d’une grève :
“Les patients en isolation vont le rester et probablement mourir, mais certains d’entre eux sont assez forts pour partir, ils vont quitter leur unité et rentrer chez eux, parce qu’ils auront faim, ils vont rentrer et contaminer des membres de leur communauté, et on va voir plus de cas dans la rue”.

Et chez les patients, l’inquiétude grandit :
“Nous avons besoin d‘être nourris et d‘être soignés à temps, déclare Paul. On a besoin d’infirmières et de traitements médicaux. Ce matin déjà on a rien eu car les équipes n‘étaient pas là”.

Le gouvernement libérien a affirmé n‘être pas au courant de cette grève, se contentant de déclarer qu’un accord sur le salaire des travailleurs médicaux avait été trouvé il y a deux jours.

A lire aussi

Tout ce qu'il faut savoir sur le virus Ebola