DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ebola : les Etats-Unis face à un nouveau cas

Vous lisez:

Ebola : les Etats-Unis face à un nouveau cas

Taille du texte Aa Aa

Il s’agit d’un soignant (on ne sait pas si c’est un homme ou une femme). Mais en tout cas, cette personne travaille au Texas Health Presbyterian Hospital à Dallas. Elle s’est occupée du patient libérien mort il y a quelques jours de la fièvre hémorragique.

Vendredi soir, cette personne a signalé une fièvre légère. Par précaution, elle a été mise en isolement et soumis à des analyses, qui ont révélé l’infection.

Ce qui inquiète les autorités, c’est qu’a priori, cette personne portait les équipements de protection recommandés.

Les responsables sanitaires tentent désormais d’identifier toutes les personnes ayant été en contact avec ce professionnel de la santé.

“Nous nous attendions à ce qu’une deuxième personne soit infectée, a expliqué Clay Jenkins, responsable du comté de Dallas. Nous avons mis en place des plans de contingence. La question est maintenant de savoir si ces plans de contingence ont effectivement bien été suivis par le soignant.”

Le responsable de l’hôpital lui a partiellement répondu. “Nous pensons toujours que les mesures qui ont été mises en place pour protéger le personnel soignant sont efficaces, a ainsi estimé le Dr. Daniel Varga. Nous ne disposons pas encore de tous les résultats des analyses effectuées. Nous devons savoir très précisément qui a été en contact avec le patient libérien, dans quelle circonstances, quel jour, etc. Mais nous sommes confiants dans l’efficacité des mesures instaurées à destination du personnel de santé.”

C’est le deuxième cas à être traité à Dallas au Texas, après Thomas Eric Duncan. Ce patient avait contracté le virus au Liberia. Il n’avait été admis à l’hôpital que tardivement.