DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ebola : Y a-t-il eu faille dans le protocole de sécurité américain ?

Vous lisez:

Ebola : Y a-t-il eu faille dans le protocole de sécurité américain ?

Taille du texte Aa Aa

Les États-Unis déploient un important dispositif de sécurité autour de la maison de la première Américaine infectée par le virus Ebola sur le territoire américain. Il s’agit en effet d’une infirmière qui a soigné le Libérien décédé la semaine dernière à Dallas des suites de cette maladie.

“Malheureusement, il est possible que nous ayons de nouveaux cas d’Ebola dans les prochains jours. Le personnel soignant qui s’est occupé de cette personne pourrait être victime d’une faille dans le protocole de sécurité”, explique le directeur du Centre de contrôle et des maladies, Tom Frieden.

Thomas Eric Duncan a contracté le virus dans son pays d’origine, le Liberia, mais c’est dans un hôpital de Dallas qu’il est mort le 4 octobre dernier. Et selon le personnel, la soignante infectée portait l‘équipement recommandé, à savoir masque, gants, et tenue de protection.

La Maison Blanche veut connaître le plus rapidement possible les résultats de l’enquête sur les circonstances de cette infection à Dallas. Le président Barack Obama veut à tout prix éviter un vent de panique. D’autant plus qu’il s’agit de la seconde contamination hors d’Afrique. Teresa Romero, une aide-soignante espagnole, a contracté le virus en s’occupant d’un missionnaire rapatrié de Sierra Leone. Il se peut qu’elle ait touché son visage avec un gant infecté.

A lire aussi

Tout ce qu'il faut savoir sur le virus Ebola