DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Week-end particulièrement sanglant en Irak


Irak

Week-end particulièrement sanglant en Irak

Ce dimanche, plusieurs attentats ont été commis, essentiellement dans la province de Baqouba. D’abord à Qara Tapah, une ville à majorité kurde. Au moins 25 personnes ont été tuées dans des attaques suicides. Il s’agit pour la plupart d’anciens soldats des forces kurdes qui voulaient se réengager pour combattre les djihadistes. Les attentats ont d’ailleurs été revendiqués par le groupe Etat islamique.

Deux bombes artisanales ont également explosé à Baqouba, faisant six morts, tous des civils.

Ce samedi, c’est la capitale Bagdad qui a été frappée par des attentats. Bilan : au moins 34 morts. Ce sont des quartiers à majorité chiites qui ont été visés.

L’Irak est le théâtre de tensions inter-confessionnelles exacerbées par les djihadistes sunnites du groupe Etat islamique. Ces militants contrôlent plusieurs pans du territoire irakien mais aussi syrien.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Situation de détresse pour plusieurs milliers de réfugiés kurdes bloqués à la frontière turco-syrienne