DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le norvégien Statoil se désengage du gisement gazier Shah Deniz


entreprises

Le norvégien Statoil se désengage du gisement gazier Shah Deniz

Le groupe pétrolier norvégien Statoil annonce la vente au malaisien Petronas des 15,5% qu’il détient encore dans le gisement gazier Shah Deniz en Azerbaïdjan et dans le gazoduc du Caucase du Sud.

Avec cette opération, Statoil se désengage de l’immense projet de la mer Caspienne: au mois de mai dernier le norvégien avait déjà bouclé la cession d’une première part de 10% à la compagnie azerie Socar et à la britannique BP.

La vente totale de sa part dans le gisement Shah Deniz va rapporter plus de 3 milliards de dollars à la compagnie publique norvégienne.

Statoil s’est engagée dans un vaste programme de cessions destiné à dégager de la trésorerie à poursuivre le versement de dividendes à ses actionnaires et notamment à l’Etat norvégien le principal d’entre eux.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Inde : Facebook veut aider au développement d'internet sur un marché à fort potentiel