DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les à-côtés des eurodéputés passés au crible


Le bureau de Bruxelles

Les à-côtés des eurodéputés passés au crible

Plus d’un eurodéputé sur deux a une autre autre activité rémunérée. C’est ce que montre une base de donnée mise en ligne par Transparency international (http://www.integritywatch.eu/). L’ONG a décortiqué les déclarations d’intérêt des élus du Parlement européen, et pour elle, les informations fournies sont bien souvent trop floues ou insuffisantes.

“ Il y a énormément de conflits d’intérêts potentiels, assure Carl Dolan. Près de 400 eurodéputés ont un revenu lié à une activité parallèle dont la somme totale se situe entre 6 et 18 millions d’euros par an. C’est la première chose que nous avons trouvée. La deuxième, c’est que de nombreux élus remplissent cette déclaration d’intérêts d’une façon qui rend impossible la vérification d’un éventuel conflit d’intérêt. “

Pour plus de transparence, l’organisation recommande des déclarations plus détaillées, avec des sommes plus précises, et demande à ce que les fausses déclarations soient sanctionnées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Ebola : premier avion avec l'aide européenne