DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Londres va sortir du capital d'Eurostar


entreprises

Londres va sortir du capital d'Eurostar

Comme il l’avait annoncé l’an dernier, le gouvernement britannique va vendre la part de 40% qu’il détient dans la compagnie ferroviaire transmanche Eurostar.
Eurostar qui exploite le train à grande vitesse entre Londres, Paris et Bruxelles est aujourd’hui détenu à 55% par la SNCF française, à 40% par le gouvernement britannique et à 5% par la compagnie belge SNCB.
Cette privatisation entre dans le cadre des 20 milliards de livres sterling de cession, décidées par le gouvernement Cameron.
125
“Il s’agit seulement d’actifs financiers, explique Paul Deighton
secrétaire d’Etat auprès du Trésor, chargé des infrastructures et de la performance économique. Donc si nous pouvons échanger ces actions à une bonne valeur, ça va nous aider à réduire le déficit et à utiliser la souplesse financière que nous allons avoir pour investir dans les infrastructures qui ont besoin d’investissements publics”.
141
Selon les médias britanniques, la valorisation des 40% du Royaume Uni dans Eurostar peut atteindre 300 millions de livres sterling (un peu plus de 380 millions d’euros).
Bientôt, le monopole d’Eurostar n’existera plus car le transporteur allemand Deutsche Bahn a reçu le feu vert pour faire circuler ses trains dans le tunnel sous la Manche dès l’année 2016.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Inde : Facebook veut aider au développement d'internet sur un marché à fort potentiel