DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tirole : le Nobel d'Economie ignoré des gouvernements français

Vous lisez:

Tirole : le Nobel d'Economie ignoré des gouvernements français

Taille du texte Aa Aa

Salué par Paris pour son prix Nobel d’Economie, Jean Tirole n’a pourtant pas toujours été écouté par les gouvernements successifs. Il a longtemps plaidé pour une réforme du marché de l’emploi qu’il a qualifié, hier encore, d’assez “catastrophique”. “Il y a un grand potentiel en France. Mais le pays doit se moderniser, entreprendre de nombreuses réformes et réduire sa dette publique, entre autres choses”, a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse improvisée à la Toulouse School of Economics qu’il dirige.

Jean Tirole estime que la régulation des banques par l‘État n’est pas un choix idéologique, mais un impératif d’efficacité du capitalisme. Le Premier ministre, Manuel Valls, félicite le lauréat, mais ne commente pas son travail. Le chef du gouvernement, en marge d’un déplacement à Créteil, a préféré déclarer : “en quelques jours, on a eu deux prix Nobel. Ceux qui critiquent en permanence la France, qui sont dans cette “France bashing” insupportable (…), c’est une belle leçon qui vient d‘être encore donnée.”

La récompense de Jean Tirole incitera peut-être le gouvernement français à se pencher, à son tour, sur son travail.