DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne : la première victime d'Ebola sera incinérée

Vous lisez:

Allemagne : la première victime d'Ebola sera incinérée

Taille du texte Aa Aa

L’employé soudanais de l’ONU qui a succombé à Ebola dans cette clinique de Leipzig en Allemagne va être incinéré. Un corps est en effet aussi contagieux qu’un patient vivant. L’homme était de confession musulmane et l’islam proscrit la crémation, mais qu‘à cela ne tienne, les autorités prennent le maximum de protection.
“Toutes les mesures d’hygiène ont été déployées au niveau le plus élevé , explique le professeur Bernhard Ruf, pour protèger le personnel médical et l’environnement.”

Les ministres de la Santé de l’UE doivent se réunir jeudi pour discuter d’un renforcement des contrôles aux frontières et d’une meilleure coordination de la prévention. A l’aéroport londonien d’Heathrow, interrogatoires de passagers suspects et prise de température ont démarré ce mardi, suivant les exemples américain et canadien.

Allons en Espagne maintenant où une dizaine de médecins de l’hôpital Carlos III sont sortis sur le parvis à la mi-journée, en solidarité avec Teresa, leur collègue infectée. Ils réfutent l’idée que Teresa puisse être la seule responsable de sa contamination.
“Teresa est la seule qui peut propager la contagion et ce n’est pas possible maintenant parce qu’elle est à l’isolement dans une chambre et soumise à un protocole très strict, explique le médecin Lago. Tous ceux qui ont été en contact avec elle alors qu’elle était contagieuse
ne présentent toujours pas de symptômes. Et on espère que tout cela finira avec elle.”

L’aide-soignante est toujours dans un état grave mais stable, au bout de 15 jours de maladie. Les médecins ont de l’espoir, car les risques de décès sont les plus élevés les 13e et 14e jour, et cette étape est dépassée.