DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Corée du Nord : Kim Jong-un de retour, appuyé sur une canne


monde

Corée du Nord : Kim Jong-un de retour, appuyé sur une canne

Après près de 40 jours d’absence, Kim-Jong-un a été vu hier lors d’une visite d’un nouveau quartier à Pyongyang, selon les médias officiels.

C’est appuyé sur une canne que le leader nord-coréen est apparu déambulant dans les allées d’un quartier résidentiel construit pour des scientifiques travaillant sur un programme de satellite pour le pays. Les photos, non datées, ont été publiées dans le quotidien nord-coréen officiel Rodong Sinmun.

Le quotidien sud-coréen, Jong Ang Ilbo affirme qu’il aurait été opéré des chevilles dans la clinique de Bonghwa de Pyongyang. Cette opération aurait été effectuée par un médecin français. Le dirigeant serait désormais en convalescence entouré de sa famille. Pourtant omniprésent depuis de sa prise de pouvoir en 2011, Kim-Jong-un a donc su échapper aux radars pendant quelques semaines pour sa convalescence.

Mais où était-il passé ?

Depuis le 3 septembre dernier, date à laquelle il avait été vu pour la dernière fois assistant à un concert avec sa femme, de nombreuses hypothèses sur sa disparition avaient fleuri.

La théorie du coup d‘état contre le pouvoir en place avait été évoquée. Un accord conclu entre une délégation nord-coréenne avec à sa tête Hwang Pyong-So, le numéro deux du régime et la Corée du Sud sur une reprise du dialogue avait calmé les rumeurs, la délégation du nord ayant assuré que Kim Jong-un se portait bien.

Mais c’est bel et bien la théorie mettant en cause l‘état de santé du leader qui serait la plus plausible. En effet, lors de sa plus récente apparition Kim-Jong-un, âgé de 31 ans seulement, paraissait affaibli et sa démarche mal assurée.

Absences répétées et remarquées

Durant son absence, il a manqué à l’appel lors de la célébration du 69e anniversaire de la création de son parti, vendredi dernier.

Il était également aux abonnés absents durant la dernière session du Parlement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Immigration : lancement de l'opération anti-sans papiers controversée "Mos Maiorum"